Hybridation

Paris Design Week

Muséum d’Histoire naturelle de Paris,

Jardin des Plantes, France, 6/10 - 24/11/2014

Durant tout l’automne 2014, Alexis Tricoire a été invité par le Muséum national d’histoire naturelle ą investir les Grandes Serres du Jardin des Plantes de Paris

pour une intervention artistique surréaliste.

L’exposition révèle et transcende la beauté hybride de ces paysages, apportant une nouvelle lecture de la relation entre l’objet et la plante, l’industriel et le naturel, tout en questionnant nos modes de consommation et l’impact du développement des sociétés contemporaines sur les forêts primaires.

Une quarantaine de scènes ludiques et poétiques sont créées dans l’esprit du land art en détournant pièces et matériaux issus des rebuts de l’industrie et de l’artisanat de la brosserie française.

L’objectif de l’artiste est d’offrir du rêve, du merveilleux, de la fantaisie et de l’humour à la forêt pour qu’elle devienne enchantée. Comme une nature 2.0, une réalité augmentée d’éléments exogènes capables de lui apporter une nouvelle identité, au delà du réel.

L’exposition Hybridations fait revenir le land art dans le musée, alors que les artistes à l’origine de ce mouvement d’art contemporain souhaitaient justement sortir des sentiers battus et travailler dans des lieux éloignés. Hybridations est un nouveau

concept de land art indoor, un oxymore pour une société urbaine de plus en plus en demande de nature à mesure qu’elle s’en éloigne.

Hybridation

Paris Design Week

Museum of natural history of Paris,

Jardin des Plantes, France, 06/10 - 24/11/2014

The National Natural History Museum has invited Alexis Tricoire to mount a surrealist art installation

in the Large Greenhouses of the Paris Jardin des Plantes for the whole of autumn 2014.

The exhibition reveals and transcends the composite beauty of these landscapes, giving us a new way to look at the relationship between the object and the plant, the manufactured and the natural, while making us question how we consume and the impact of the growth of modern society on primary forests. 

 

About forty humorous and poetic scenes have been created in the spirit of land art by using spare parts and materials recycled from waste from the French brush-making industry and craft.

The artist’s aim is to add dreams, marvels, fantasy and humour to the forest so that it becomes enchanted. In the same way as Nature 2.0, it becomes an augmented reality with elements from the outside that can give it a new identity, beyond the here and now.

The Hybridation exhibition brings land art to the museum, whereas the artists who originated this modern art movement wanted to get off the beaten track and work in remote locations. Hybridisations is a new concept of indoor land art, an oxymoron for an urban society which is demanding more from nature at the same time as it is moving away from it.

  • Black Instagram Icon